Guilde de Djaul - Night Fate
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vie et Mort (ou pas) d'une petite Eva.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gryth (Eva)
Mascotte en chef
avatar

Sagittaire Cheval
Age : 27
Messages : 675

Notoriété
Niveau:
178/200  (178/200)
Job:
2/33  (2/33)

MessageSujet: Vie et Mort (ou pas) d'une petite Eva.   Jeu 18 Fév - 22:38

Prologue : l'Evanaissance
On remerciera Gird' qui m'a inspiré ce titre de chapitre Smile


Dans le Monde des Douze, il est un rituel obligatoire pour tout enfant qui vient à naître. Le nouveau-né est présenté devant l'autel de chacune des divinités supérieures. Il sera alors choisi et protégé par l'un des dieux ou déesses en échange d'une vie dédiée à leur nom... Du moins, quand il n'y a pas de difficultés.

Dans ce même Monde des Douze, un heureux évènement advint dans le logis de la famille Grythemer. Si du moins on puisse appeler heureux la venue au monde d'une chose aussi ... petite. Les parents de cette fillette craignaient de se faire refouler à l'entrée des temples : quel dieu serait assez fou pour prendre sous sa protection une telle fragilité ?

Et en effet, les prêtres eux-mêmes eurent du mal à ne pas rire en voyant arriver la belle famille !

Le premier temple qu'ils visitèrent fut celui de Pandawa.
Pieusement, Mr Grythemer présenta la jeune Evania à la déesse au grand gosier.
Et ce qui devait arriver arriva : la fontaine de Pandapils se tarit.
Malheur ! Blasphème ! On les chassa.
C'est piteusement que les Grythemer repartirent.

La suite du périple ne fut pas plus glorieuse, loin de là...

Le grand prêtre d'Ecaflip lança les Dés du Destin pour lire l'avenir de l'enfant.
Croyez-le ou non, mais il n'obtint que des un.
Pensant que ses dés avaient été truqués, il voulut démissionner pour s'être fait berner.
C'est bien connu, le prêtre supérieur n'a nul droit à l'erreur !

Lorsqu'ils se montrèrent devant le dieu Sram, celui-ci préféra rendre invisible son temple entier, plutôt que de les laisser entrer. Mr Grythemer s'interrogea : Ne seraient-ils les bienvenus nulle part ?

A peine firent-ils trois pas dans le bâtiment que les Horloges Xelor se détraquèrent.
Les aiguilles repartirent en arrière, les prêtres gardiens du temps ne savaient plus que faire !

Partout où ils allaient, le chaos provoqué par Evania persistait. Ses parents commençaient à désespérer : si aucune des divinités ne la choisissait, c'est à Brakmar qu'ils devraient l'emmener. Peut-être qu'un démon serait plus clément ? Les rumeurs disaient que Brumaire prenait même les plus faibles sous son aile, du moment qu'ils exercent sa volonté sans poser de questions... Cela ne plaisait pas aux Grythemer, mais c'était la dernière solution raisonnable si les derniers temples ne s'avéraient pas plus fructueux.

Iop, Sacrieur, Sadida et Cra les refoulèrent. Enutrof, au grand dam de Mr Grythemer, disciple de ce dieu chercheur de trésors, fit de même. Il n'en fut guère mieux pour Féca et Osamodas. Nous vous faisons grâce de ces détails, humbles lecteurs !

Le miracle se produisit finalement au temple de la plus altruiste des déesses.
Le test Eniripsa est des plus simple : La prêtresse mène un animal blessé sur l'autel.
Si l'enfant mené devant ce dernier possède les faveurs de la déesse, la magie guérisseuse opère.
Si ce n'est pas le cas, ... Ahem, vous tenez réellement à le savoir ? Non ? Bon d'accord, je ne dévoilerai rien.

Toujours est-il que tout se passa bien pour la petite Evania, et mieux encore !
Lorsqu'elle fut déposée devant l'autel, un vent se leva, emportant avec lui tous les maux des personnes présentes.
La migraine chronique de Mrs Grytemer disparut en un clin d'oeil (1), le rhume d'un disciple Eniripsa s'évapora et le bouftou blessé perdit sa rage de dents (2) !
Si c'est pas beau les miracles ?

Voici donc l'histoire de comment Evania Grythemer fut choisie pour devenir disciple Eniripsa.
Nous verrons dans un chapitre ultérieur comment se passa l'apprentissage de l'art du combat pour cette jeune damoiselle aux faibles bras.

(1) Et vous serez en joie d'apprendre qu'elle n'en a plus jamais eu depuis ce jour là !
(2) Il gagna par ailleurs un sourire ravageur qui fit vibrer la gente féminine bouftonne pendant quelques années.
Revenir en haut Aller en bas
 
Vie et Mort (ou pas) d'une petite Eva.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vie et Mort (ou pas) d'une petite Eva.
» La petite mort d'une fille du désert [A faire vivre]
» Petite précision - Unique et tête de mort
» Chevalier de la mort
» Chevaliers de la Mort et Cataclysm ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Night Fate :: Section Délire :: Role Play-
Sauter vers: